Exposition

Les origines de la Suisse

Exposition

Avec l' exposition permanente « Les origines de la Suisse. En chemin du XIIe au XIVe siècle », le Forum de l’histoire suisse à Schwytz explique les conditions qui ont vu naître l’ancienne Confédération au Moyen Âge. L’histoire des origines de la Suisse est conçue comme un parcours capable de susciter l’intérêt d’un public de tous âges. Répartie sur trois étages, l’exposition propose une scénographie impressionnante qui permet aux visiteurs de vivre à la première personne les événements historiques décrits.

À l’instar de tout autre pays, la Suisse n’existe pas depuis toujours. Et pourtant, l’histoire de la Confédération commence il y a plus de 700 ans. Tout particulièrement l’époque de ses débuts continue d’enflammer les esprits et de susciter de vifs débats : où et comment l’histoire suisse a-t-elle commencé ? C’est à cette question et à bien d’autres que le Forum de l’histoire suisse à Schwytz se propose d’apporter quelques réponses.

Un regard sur l’Europe centrale

Pouvoir | Écriture | Autonomie

Le parcours de l’exposition débute au troisième étage. Les visiteurs sont d’emblée accueillis par un imposant chevalier grandeur nature sur sa monture, qui symbolise les thèmes traités dans cette partie de l’exposition : quels étaient les rapports entre le roi, l’Église, la noblesse et les paysans ? Quels changements la diffusion de la culture écrite a-t-elle entraînés dans le sillage de la création des universités ? Un scriptorium reconstitué, une chancellerie et un amphithéâtre universitaire offrent aux visiteurs un aperçu des transformations radicales observées durant cette période.

Un regard sur les régions alpines

Exportations | Importations | Transports

Une montagne dans le musée

Dans l’exposition les Alpes jouent un rôle essentiel. Un impressionnant massif montagneux embrasse tous les étages du musée. L’étage supérieur accueille la partie consacrée au commerce et à la mobilité dans les régions alpines : quels produits étaient vendus sur les marchés et lors des foires ? Quels moyens de paiement utilisait-on ? Combien de kilos une bête de somme ou un homme pouvaient-ils transporter sur les abrupts cols alpins ? Les reproductions d’un hospice, d’une souste ou d’un stand de marché, ainsi que des stations multimédias innovatrices, replongent les visiteurs dans l’univers des muletiers et des marchands du Moyen Âge.

Le logement médiéval

Le « salon noir » est un nouveau pôle d’attraction de l’exposition permanente. Il s’agit d’un ancien grand salon d’une maison en bois datant de 1311 typique pour la vallée de Schwytz ; ce « salon noir », qui a été sauvé avant la démolition d’une maison d’habitation à Schwytz, est accessible aux visiteurs et leur offre un aperçu des conditions de logement médiévales.

Un regard sur la Suisse centrale

Guerre privée | Commune | Alliances

La vache morte sur laquelle les visiteurs tombent d’emblée en arrivant au rez-de-chaussée a été tuée intentionnellement. Vers 1300, sur le territoire qui correspond aujourd’hui à la Suisse centrale des « méthodes de far west » régnaient en maître. On se volait réciproquement le bétail, on détruisait les récoltes et on s’entretuait entre bandes rivales. Quelle était l’origine exacte de ces guerres privées et comment a-t-on réagi à cette situation insoutenable ? En parcourant un sentier qui traverse une forêt artificielle, les visiteurs en sauront plus sur l’union décisive entre les habitants des vallées autour du lac des Quatre-Cantons, sur leurs alliances avec plusieurs villes et sur la création de la Landsgemeinde.

La partie conclusive de l’exposition est consacrée à Guillaume Tell, à Arnold von Winkelried et au serment du Grütli. Les images et les livres exposés dans la dernière salle expliquent quand et comment sont nées les légendes liées à la fondation de la Confédération.

Waldstätten mit Landsgemeinde und virtueller Guide Waldstätten mit Landsgemeinde und virtueller Guide

Visites guidées

Vous désirez vivre une visite instructive et ludique de l’exposition actuelle ou de l’exposition permanente «Les origines de la Suisse»? Réservez une visite guidée pour votre groupe, pour vos amis, pour votre entreprise ou rien que pour vous! Nos experts vous accompagneront et vous feront découvrir nos expositions en fonction de vos centres d’intérêt. Autres offres sur demande.

Inscription :  

deux semaines à l’avance

Durée :

 

60 minutes, autres offres sur demande

Nombre de participants :

 

20 personnes au max.

Coûts :

 

  CHF 180 pour la visite guidée, plus l’entrée à tarif réduit de CHF 8 par personne.
Horaire :     Mardi - dimanche entre 10h00 et 17h00

Contact

+41 41 819 60 11 ForumSchwyz@nationalmuseum.ch

Audioguide

L'exposition invite les visiteurs à se munir d’un audioguide pour découvrir quand et comment est née l’ancienne Confédération.

Langues : allemand, français, italien et anglais
Location : CHF 5 par audioguide. Il est nécessaire de déposer une pièce d’identité / un permis de conduire.

L’app « Forum Schwyz » oriente les visiteurs de manière originale au sein du musée. Écoutez le audioguide sur l’exposition permanente gratuitement sur votre appareil.

App Store   Google Play   Huawei AppGallery

Écoles

Articles sur le blog

Römischer Hand-Abakus | © © Heinz Nixdorf MuseumsForum & Jan Braun ; Licence: CC BY-NC-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/)

Andrej Abplanalp

20. mars 2020

Comment le chiffre 7 arriva en Europe

Les chiffres arabes eurent beaucoup de mal à s’imposer en Europe. Même Fibonacci, le célèbre mathématicien, ne réussit pas à convaincre d’emblée les sceptiques. Mais le nouveau système présentait de tels avantages pour l’économie qu’il finit par vaincre toutes les résistances.

Plus…

Laurent Flutsch

12. octobre 2020

Guillaume Tell, héros sans cervelle

Comment un ancien mercenaire du 14ème siècle met inutilement en péril la vie de son fils et devient de toute façon une icône.

Plus…
Landesmuseum Zürich. Installation «Ideen Schweiz». 16.12.2016. | © danilo@danilo.tv

Andrej Abplanalp

4. août 2017

Un mythe fondateur de la Suisse

Le premier qui a raconté sur papier l’histoire de Guillaume Tell et du serment du Grütli fut Petermann Etterlin, chroniqueur de la ville de Lucerne, à qui l’on doit la première histoire exhaustive de la Confédération.

Plus…
Tous les articles du blog